Les gardiens du lac

L'arbre ne meurt jamais. En majesté il nourrit, abrite, oxygène, préserve la vie. Mais si vous le coupez et le croyez mort, détrompez vous ! L'arbre ne meurt jamais : il change alors de morphologie, son métabolisme se transforme et il devient le gardien, le protecteur de ce qui l'environne en prenant l'aspect, parfois, d'un monstre tentaculaire. Si par une incroyable chance et rempli de bonnes intentions, vous les rencontrez, ne fuyez pas, ne criez pas, restez sans bouger le temps nécessaire à ce qu'ils ressentent vos desseins.
Cette colonie est devenue la gardienne du lac auprès duquel elle vit et où elle puise en grande partie son énergie vitale. J'ai eu cet immense bonheur de vivre près d'eux une journée ; bien qu'effrayant, ils sont doux s'ils vous acceptent mais féroces s'ils vous rejettent.

Cliquer sur une photo pour l'agrandir